Examen et trac

  examen et trac  I     Un cas vécu  I     La relaxation  I     Les bienfaits de la relaxation    I     La relaxopédie     I   Télécharger la méthode
Page précédente
Page d'accueil
Page suivante

TRAC

Relaxation Dirigée Profonde

TRAC

ELIMINER DEFINITIVEMENT
L'APPREHENSION DE L'EXAMEN, LE TRAC,
LE STRESS, LA TENSION NERVEUSE

COMMENT ARRIVER PARFAITEMENT CALME ET DETENDU A UN EXAMEN

   Pour réussir un examen, un concours, une épreuve, un entretien

Un grand nombre des échecs aux examens est dû à l'appréhension, à l'anxiété, à la tension nerveuse. Que vous ayez étudié sérieusement ou pas, que vous ayez travaillé ou non, que vous soyez sûr de vous ou anxieux, vous n'êtes pas à l'abri de ce fléau.


Un récit à lire et à méditer...

"Dès que je suis entré dans la salle, je me suis senti impressionné comme juste avant un événement extraordinaire. J'étais là et je me sentais absent, j'agissais comme un automate. Lorsque l'on m'a donné le sujet, mon cœur battait plus vite, j'avais chaud aux joues et mes mains tremblaient un peu.

J'étais très étonné de ces réactions car je connaissais le sujet et dans l'ensemble, j'avais plutôt fait une bonne année scolaire. Il n'y avait donc aucune raison pour que je panique. Je lisais et relisais le sujet de l'épreuve comme si je n'arrivais pas à le comprendre. Je l'avais étudié, je savais que j'étais capable d'en parler, pourtant c'était le néant, rien. C'est comme si on rentrait chez soi un soir comme les autres, que l'on ouvre la porte et que l'on découvre des pièces entièrement vides, inhabitées et vidées de tous les meubles, bibelots et objets. C'est terrible comme sensation; on refuse d'y croire, on sait que c'est impossible et pourtant la réalité est là : RIEN !
Alors à ce moment le trac se transforme en panique.
On écrit de façon automatique quelques bribes qui reviennent, on essaye de se concentrer, de se calmer. Après quelques instants, cela va un peu mieux, mais combien de minutes ou de dizaines de minutes se sont-elles écoulées ? C'est là qu'on découvre qu'il ne reste presque plus de temps et que l'on n'a pas fait grand-chose.
Cette dernière découverte évidemment n'arrange rien.
Et voilà... c'est le mauvais résultat, la mauvaise note, l'échec."

 

Cette première sensation d'échec ne fera qu'augmenter le trac et le défaitisme pour les autres épreuves.

C'est un véritable cercle vicieux.
NUL ne peut savoir à l'avance s'il aura ou non le trac au moment de l'examen.

Même (et surtout) ceux qui sont habituellement très décontractés (on le constate tous les jours). Plus l'examen que vous allez passer est important pour vous, plus vous avez de chances de connaître ces troubles.

MAIS ATTENTION, ce n'est pas 2 minutes avant l'examen que l'on peut apprendre à supprimer ces troubles, car il est alors trop tard et les regrets n'arrangent rien.

C'EST DÈS MAINTENANT


  

    Vous êtes sur la page :  examen et trac

 
mes-exams.com est un site de l'association PEDAGOPOLE    
  Page précédente
I  Haut de page  I
Page suivante